La verrière nord la Cathédrale Saint-Etienne date du XVIème siècle.

Offerte par l’évêque Henri de Lorraine elle date de 1504.

Les vitraux ont été restaurés en 1907-1910 par Geiges, de Fribourg. Seuls les vitraux du tympan et des deux registres supérieurs sont de Théobald de Lixheim.

Les vitraux représentent :

• dans la galerie inférieure, dans les lancettes : huit apôtres avec les articles du Credo sous leurs pieds et les scènes de leur martyre

• dans la galerie intermédiaire, huit saintes : sainte Agnès, sainte Marguerite, sainte Barbe, sante Élisabeth, sainte Apolline, sainte Odile, sainte Catherine, sainte Madeleine, avec les armoiries d’Henri de Lorraine-Vaudémont, évêque de Metz de 1484 à 1505

• dans la galerie supérieure, huit saints : saint Antoine, saint Roch, un saint moine, saint Nicolas, saint Hubert, saint Michel, un saint moine avec un dragon

• dans les quatre quadrilobes au-dessus : les évangélistes

• au-dessus : Couronnement de la Vierge

Au bas des lancettes de la galerie intermédiaire court une frise à fond bleu portant l’inscription :

« HOC OPUS PER THEOBALDUM DE LYXHEIM VITRIARIUM PERFECTUM EST ANNO DOMINI MCCCCCIV. »

c’est-à-dire :

« Cette œuvre fut achevée par Theobald de Lixheim, verrier, en l’an du Seigneur 1504. »