Accueil » Articles » Temple de Garnison

Le « Temple de Garnison » fut construit de 1875 à 1881 par les architectes Buschmann et Wilhelm Rettig et fut appelé ainsi car consacré au culte protestant (Luthérien) pour les quelques 7500 soldats allemands et leurs familles. Sa flèche, culminant à 97 m, se voulait plus haute d’un mètre que celle de la cathédrale. La nef et le chœur mesuraient pas moins de 60 m de long sur 27 m 50 de large et comptaient 2400 places assises !

L’inauguration eu lieu le 4 juillet 1881. Désaffecté après le retour de la Lorraine à la France, en 1918, il est partiellement détruit durant la Seconde Guerre mondiale par les bombardements des Alliés.

En juin 1946 il brûla fort « mystérieusement » et le Conseil municipal du se prononcer, sur l’avenir de l’édifice : Maison d’œuvres sociales, Bibliothèque municipale, Musée … mais des voix s’élèvent contre ces projets, déplorant la hauteur de la tour, qui semble « narguer la cathédrale ».

Sa destruction totale est votée à une courte majorité. Le coût de déconstruction étant plus élevé que prévu, les vestiges auront quelques années de sursis…

Au début de 1988, le clocher présentant des signes inquiétants de faiblesse, sa destruction est à nouveau envisagée. La mobilisation des messins et l’intervention de M. Thiry, l’architecte des Monuments historiques vont sauver l’édifice.

Les messins y étant très attachés cette tour fait aujourd’hui partie intégrante du paysage de Metz.